Après plusieurs semaines de privation de messes et d’eucharistie, nous célébrons, ce dimanche, la Fête du Saint Sacrement, mystère si riche, que l’Église nous le présente comme la source et le centre de notre Foi : Jésus nous a laissé sa présence sous forme d’une nourriture à laquelle nous pouvons puiser pour atteindre la vie éternelle. Le curé d’Ars disait : « Vous n’en êtes pas dignes, mais vous en avez besoin ». Affirmation de Sa Présence réelle, qui suscite toujours les plus profondes interrogations et est à l’origine de la séparation avec nos frères chrétiens protestants.

Le pain que nous allons recevoir, est-ce vraiment le corps du Christ ou bien seulement une évocation mystérieuse et symbolique d’une forme de présence qui n’est pas vraiment une présence mais qui n’est pas non plus tout à fait une absence ? (…) Tout à l’heure, celles et ceux d’entre vous qui s’avanceront pour recevoir l’Eucharistie (…) seront devant un prodige quand le prêtre ou le diacre leur présentera l’hostie en disant : « Le corps du Christ ».

 Notre prière commune, notre fête célébrée ensemble, veulent-elles dire quelque chose de plus qu’une simple réunion festive ? (…). Veulent-elles dire quelque chose de plus sur la présence du Christ aujourd’hui dans le monde ? Car sa présence, nous la croyons dans sa Parole, nous la croyons dans son Eucharistie, nous la croyons dans l’Église, Corps du Christ assemblé (Monseigneur André Vingt-Trois).

 En cette fête du Saint Sacrement, portons dans notre prière celles et ceux qui doutent de Sa présence réelle dans l’Eucharistie. Nous qui avons cette chance, rendons grâce à Dieu pour ce cadeau. C’est sa vie de ressuscité que Jésus nous donne en partage.

Saint Paul rappelle aux chrétiens que l’Eucharistie est le pain de l’unité : « puisqu’il n’y a qu’un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps car nous avons tous part à un seul pain ». L’Eucharistie existe pour nous rapprocher les uns des autres, pour faire de nous un seul corps, le Corps du Christ… Cette unité à laquelle nous sommes appelés est fondée sur la communion au Christ. C’est lui qui nous rassemble et nous unit. C’est sa vie donnée à chacun qui fait notre unité.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *